Le potage des chefs

Le potage des chefs, c’est quoi ?

Le potage des chefs d’Habitat et humanisme Finistère se déroulera le samedi 2 février prochain, de 9 à 14 heures, sur la place Terre au duc à Quimper.
Pour cette opération, des restaurateurs de la région prépareront gratuitement un potage de leur choix qui sera vendu au profit d’Habitat et Humanisme Finistère.

Les acheteurs pourront venir retirer les potages qu’ils auront réservés dans les boulangeries de Quimper et des environs, ou sur le site https://lepotagedeschefs.bzh/ Il sera naturellement possible également d’acheter ou de déguster sur place des potages, mais pour avoir plus de choix, il est préférable de commander à l’avance .

Les potages seront livrés en pots de carton de 1/2 litre étanches et biodégradables, au prix unique de 5 euros le1/2 litre.

Des animations, une information sur l’activité de l’association seront organisés à l’occasion de cet évènement.

Parmi les animations envisagées :

  • la présence d’un ou deux chefs, qui prépareront un potage à consommer sur place ;
  • Un concours de potages réservés à des élèves cuisiniers de Quimper ;
  • Plusieurs groupes musicaux (rock, musique irlandaise,fanfares, bagadou…)
  • Une information sur l’action d’Habitat et Humanisme au profit des personnes mal logées.

Quand le talent des chefs finistériens vient servir la solidarité avec les plus fragiles

Le 2 février 2019, Habitat et Humanisme Finistère proposera au public, place Terre au Duc à Quimper, des potages préparés par plus de 20 chefs, parmi les plus réputés de Cornouaille.

Cette initiative fédère, outre les chefs restaurateurs, les bénévoles et locataires de l’association, de nombreux partenaires d’horizons aussi divers que celui de la formation, le monde de la terre, les boulangers de la région quimpéroise, les médias presse et audiovisuels, les élus et services de la mairie de Quimper…

Notre ambition est de faire connaître l’action d’Habitat et Humanisme Finistère au service des personnes en difficulté, et d’aider l’association à financer les frais de gestion des logements qu’elle mobilise, pour aider ces personnes à
repartir d’un bon pied.

Mais cette première édition du potage des chefs constitue aussi une belle rencontre entre des femmes et des hommes qui ont rarement l’occasion de marcher d’un même pas.

Gageons que cette aventure ne restera pas sans lendemains.